Bernard Delor, artisan coutelier forgeron
Coutellerie artisanale, création de pièces uniques, reproduction d’armes blanches anciennes

L’artisan

Depuis près de dix ans, Bernard Delor se consacre à la redécouverte et l’apprentissage des techniques traditionnelles du métier de coutelier forgeron, faisant le choix d’une pratique privilégiant l’excellence artisanale dans le respect des traditions, et l’expression artistique personnelle.

Auprès d’un maître forgeron, il acquiert la maîtrise des gestes et des savoirs ancestraux du feu et de la forge, puis, au terme de cette formation, il décide de développer une activité dont les pôles sont d’une part la création personnalisée, sur demande, de couteaux et autre outils tranchants, et d’autre part la recherche historique et la reproduction d’armes blanches anciennes d’origine orientale, à l’intention de collectionneurs.

Bernard Delor collabore avec d’autres artisans d’art (graveur sur arme, doreur ornemaniste, scrimshandler), auxquels il confie parfois la réalisation de certains embellissements.

Le coutelier participe régulièrement à des salons de coutellerie, design et décoration : festival du couteau d’art de Thiers, salon du couteau de Villard de Lans, salon de coutellerie d’art de Pierrelatte, salon du couteau d’art de Solingen, salon international Index de Dubai…

 

La production

Les armes blanches orientales

Oriental arms, Ottoman Empire court dagger

Bernard Delor a créé en 2003 le projet « Lames Orientales » (Orient Blades) consacré aux armes blanches traditionnelles d’orient. Les armes orientales constituent l’essentiel de son activité dans le domaine que l’on qualifie généralement de « coutellerie d’art » en cela que les pièces créées sont destinées à la collection plutôt qu’à l’usage quotidien.

Le projet fait revivre les armes blanches mythiques de l’orient dans son acception la plus vaste, de l’Arabie à l’Empire Ottoman, de la Perse à l’Inde, et jusqu’à la Chine et la Mongolie. Fondée sur une réflexion artistique autour des artisanats de ces régions, la démarche est originale à plus d’un titre – originalité des lignes, des ornements et des finitions nécessitant de conjuguer harmonieusement des savoirs multiples : damasseur, doreurs, ciseleur, etc – mais toujours dans le droit fil de la tradition car inspirée de pièces anciennes que l’on ne voit plus guère que dans les musées ou les collections privées.

Ce travail a été présenté au Salon International du Couteau d’Art et de Collection de Paris en 2004 et 2005, puis chaque année au festival du couteau d’art de Thiers, ainsi qu’en 2007 au salon international Index de Dubai (Emirats Arabes Unis).

La coutellerie artisanale

Bernard Delor propose par ailleurs une large gamme de créations originales : arts de la table, couteaux pliants, couteaux de chasse, objets de bureau, couteaux « bruts de forge » d’inspiration médiévale, outils forgés…

Points communs à ces créations, chaque pièce est unique, car fabriquée artisanalement, chaque pièce peut être élaborée ou personnalisée, et réalisée à la demande pour chaque client : choix des aciers (aciers homogènes, aciers damassés), des matières (bois, cornes, ivoires, os, matières fossiles…), et des finitions (polissages, gravures…). Toutes sont adaptées à l’usage et ont été conçues afin de posséder les meilleures qualités de coupe pour l’utilisation à laquelle elles sont destinées.

 

Les aciers damassés

Pattern welded damascus steel

La maîtrise des aciers dits « damassés » suppose la soudure à la forge de multiples couches d’aciers différents. Ce travail de feuilletage et de mise en forme permet de créer une variété infinie de motifs seulement révélés par des traitements thermiques ou chimiques appropriés.
Les aciers damassés présentent des qualités mécaniques et esthétiques exceptionnelles, et sont utilisés en coutellerie depuis des siècles.
Bernard Delor intègre dans la personnalisation de chaque pièce la possibilité pour le client de choisir le type d’acier damassé qui sera ensuite réalisé à son intention et utilisé pour la fabrication de son couteau.